Nous utilisons des cookies propres et de troisièmes pour améliorer nos services. Si vous continuez en naviguant, nous comprenons que vous acceptez l’usage. Vous pouvez changer la configuration ou obtenir plus d'information. Politique de Cookies

L’impression 3D pourra créer des structures in situ dans des explorations spatiales

Rosa García Commentaires 0
Imagen de L’impression 3D pourra créer des structures in situ dans des explorations spatiales
26 oct.

Pouvez-vous imaginer créer des objets dans l’espace ? Saviez-vous que les imprimantes 3D peuvent être d’une grande importance et utiles per les explorations spatiales ? Sans doute, la technologie nous facilite la vie sur notre planète, mais, qui se passerait-il si les imprimantes 3D le faisaient aussi sur Mars ou sur la Lune ?

C’est ce qu’ils tentent de démontrer dans le nouveau laboratoire du Centre européen des applications spatiales et des télécommunications, au Royaume-Uni. Ils y travaillent sur un nouveau projet qui tente de faire des imprimantes 3D un outil d’une grande aide dans les futures explorations de l’espace.

Dans d’autres articles, nous avons parlé de comment ces appareils fonctionnent et de ces choses qui sont déjà capables d’imprimer avec des matériaux spéciaux pour ce type de machine. Des organes corporels, des maisons, des projets d’architecture et de nombreux autres objets sont imprimés. Maintenant, le groupe de chercheurs de l’Agence Spatiale Européenne (ESA en anglais) veut aller plus loin.

Franco Ongaro, directeur technique de l’ESA, affirme qu’il faudra effecteur plusieurs tests, car il faut tenir compte des températures extrêmes et des conditions de gravité zéro en dehors de l’atmosphère terrestre. Ce que Ongare veut dire est qu’avec cette nouvelle technologie, ils pourront construire des objets dans l’espace au lieu de les transporter depuis la Terre comme ils l’ont fait jusqu’à aujourd’hui.

Pour sa part, Jan Woener, directeur générale de l’ESA, explique que la Lune et Mars ont des matériaux provenant du sol et que, avec eux, ils peuvent créer des structures dans les deux endroits. La vérité est que cela pourrait faciliter grandement le travail pour des projets sur les communautés vivantes de Mars. Cela pourrait, également, créer des bases lunaires pour une meilleure exploration du lieu.

L’Agence Spatiale Européenne cherche à utiliser cette technologie, à court terme, pour construire des parties du moteur du lance-roquettes et des structures habitables sur d’autres planètes. Sans doute, l’impression 3D a un potentiel très précieux que nous devons encore étudier et découvrir.

Laissez-nous vos commentaires